Comment nos PME peuvent rattraper leur retard sur le Web ?

Share Button

Par rapport aux concurrents étrangers, les PME françaises sont moins présentes sur Internet.

La France est 16e sur 27 pays de l’Union Européenne au niveau de la présence en ligne. Cette présence est importante si la France veut rester compétitive aux niveaux national et international, car vous le savez surement le commerce d’aujourd’hui et demain n’est probablement pas dissociable du Web

Cela est principalement dû à un problème de perception et de manque de compétence des dirigeants français dans ce domaine. En effet, 47% des dirigeants de PME et ETI estiment que l’impact du digital sur leur activité ne sera pas majeur d’ici 5 ans. Ceci est alarmant quand on connaît l’importance que prend le digital dans tous les secteurs.

 

Pour remédier à cela, le portail de la transformation numérique, FranceNum, a lancé une communication à destination des PME. Cette communication a pour objectif de mettre en relation les entreprises avec des activateurs France Num (experts du numérique) pour les accompagner dans leur transition digitale.

 

Un autre facteur est responsable du retard de nos PME sur le Web : les complexités administratives pour s’enregistrer en .fr. L’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) mène, elle aussi, des actions pour amener les entreprises françaises sur le web notamment une opération de sensibilisation « Réussir avec le web« .


 

Un petit point sur le .fr et le .com :

.fr : réservé aux entreprises et organisme français. Il est a utilisé si votre cible est française

.com : signifie commercial mais elle peut être utilisée dans des contextes plus généraux. Il est a utilisé quand votre site reçoit des visites de personnes extérieures à la France.

Dans un souci de concurrence et de développement, il est préconisé d’acheter les deux noms de domaines : nomdelentreprise.com + nomdelentreprise.fr.

 


 

L’ouverture de 400 bureaux d’enregistrement

Pour renverser la donne, 400 bureaux d’enregistrement ont ouvert en France et les procédures d’enregistrement ont été simplifiées. Cependant cela ne suffit pas à améliorer la visibilité des PME française sur le Web. En effet, même si le nom de domaine est enregistré il faut que le site soit adapté aux algorithmes des moteurs de recherche afin qu’ils soient visibles. Les points à respecter sont nombreux : temps de chargement, référencement, comptabilité avec les mobiles etc. Pour appréhender ces technicités, il faut soit recruter et/ou former les collaborateurs de l’entreprise, soit faire appel à une agence spécialisée. La dernière solution peut permettre aux PME de se déployer rapidement et efficacement sur le web. De plus, les agences web proposent généralement des formations pour que les entreprises puissent prendre en main leur site internet et leur communication sur le web.

 

Les réseaux sociaux

La transition digitale d’une PME ne rime pas forcément avec site internet. En effet, si une entreprise à simplement un besoin de trafic au sein de son lieu de vente, une bonne gestion des réseaux sociaux peut suffire. Cependant, développer sa visibilité en ligne grâce aux réseaux sociaux n’est pas une mince affaire. Comme pour la visibilité d’un site web, il existe des codes et des stratégies spécifiques et différentes à chaque réseau social. Pour bien utiliser ces derniers, nous ne pouvons que donner les mêmes conseils que pour la création et la visibilité des sites Web. Il faut être formé ou faire appel à des professionnels.

 

Les partenaires locaux

Pour réussir leur arriver sur le Web, les PME ne sont pas seules. En effet, des partenaires locaux sont présents dans nos régions pour aider à la transition digitale des entreprises. Par exemple, faire partie d’un syndicat en rapport avec votre activité vous aide à être mieux référencer. Un autre exemple plus concret : la région Nouvelle-Aquitaine propose un chèque « accompagnement numérique » pour répondre aux besoins de formations en matière d’utilisation des outils numériques. Il existe de nombreuses solutions en fonction des régions pour accompagner nos entreprises, cependant elles ne sont pas forcément connues de nos dirigeants. FranceNum référence toutes les aides existantes pour la numérisation des TPE-PME.

 

Pour finir

Si vous êtes un dirigeant d’entreprise et que vous n’êtes pas encore convaincus de l’importance de votre présence sur le Web, nous espérons que ces chiffres clés vous donneront envie de vous lancer dans l’aventure.

digitalPME

 

Si vous souhaitez un accompagnement complet pour augmenter votre présence sur le web vous pouvez également nous contacter !

 

 


 

Nos sources : Les EchosFranceNumEconomie matinbpifrance

 

Share Button
Aucun commentaire

Désolé, il est impossible d'ajouter des commentaires pour le moment.